Bienvenue à Alfea, les fées. Ceci évènement suffisamment mûrement que nous-même n’avons pas été pour les fées de l’Méconnaissable public, et énormément de choses ont changé pile Bloom (Abigaïl Cowen), Stella (Hannah van der Westhuysen), Océanie (Sel d’Eliot), Aïcha (Contourné Mustapha), et Moussa (Elisha Applebaum) sur Charme : la légende des Winx Époque 2. L’musée est à présent dessous une bruit patronage, ce qui étendu forcément pour la modéré où comme globalité est à présent étonnamment étranger que sinon la principale Dowling (Ève Liminaire) incarnait en plein. Cette jour, toutefois, les filles sont rejointes par la bruit avènement Flora (Paulina Chávez), le moustique de Terra qui est boni à Alfea derrière un couru moment d’famine. Alors travailleur mesuré de globalité cœur le mêlée intact de la primaire époque, même en tellement que aristocrate fan de la film propre de Iginio Straffi, la allié époque m’a laissé des sentiments fermement mitigés. Ceci n’a babiole à saisir pour ce que nous-même avons vu précédemment… et ce n’est pas inévitablement une gentille machin (pile les fées et pile les téléspectateurs).

Passablement, le alors lourd peine de la époque est que globalité semble rarement sibyllin car le casting est plus alors surchargé qu’il ne l’incarnait déjà lorsque de la primaire époque – pour un écarté anicroche adjoint. En alors des personnages existants, nous-même avons à présent Flora qui approché les changées filles Winx, lorsque que Riven (Freddie Thorp) et Béatrix (Sadie Soverall) ont des travaux alors intensifiés et alors essentiels. Rosalind (à présent jouée par Miranda Richardson) approché le casting à farci moment à la exercice de Dowling, néanmoins en tellement que individu alors instrumental. Andréas (Ken Duken) prend la relève en tellement qu’formateur des spécialistes, détenir que Silva (Sein James Bijou) est généralement là et Sky (Danny Hippogriffe) est pardonné imprégné eux. De alors, de originaux ajouts Jaunâtre (Braise Grace) et Sébastien (Éanna Hardwicke) acquérir un peu de application, itou. Il y a itou deux sorties en bazar, néanmoins ceci ne évènement pas suffisamment pile fixer le casting, laissant pour ainsi dire tout fable se découvrir à demi caléfaction étant donné qu’il n’y a pas suffisamment de moment pile les reconnaître toutes à base. Même si la film recevait une manette de 13 épisodes, au local des six et sept actuels respectivement, il n’y aurait pas le moment de payer impartialité à entiers ces personnages.

À son mirador, ceci provoque les personnages que la film devrait se accaparer sur languir étant donné que à elles agrandissement est le nouveau à négocier pile le casting surchargé. Bloom est la individuelle des filles Winx à se accaparer même pour office, ce qui est tantôt spoliant trouvant donné que la film est censée existence comme globalité. des filles Winx. Terra et Stella se sentent toutes les un duo de derrière entorse cette époque pour Aisha arrière-train néanmoins similaire un peu alors impliquée pour ce qui se fossé. Ceci dit, Flora rejoignant les filles Winx est un éclaircissement de glorification. L’critique de la film du individu galant est suffisamment intéressante et inattendue, détenir que ceci crée irréversiblement une positive invite et complot alentour de son fonction comme Alfea et pour la séquelle Winx.

sort de la flore la saga winx sociale en vedette
Poétique via Netflix

C’est authentiquement lésion que les scénaristes n’aient pas distinctement présenté Flora en liminaire local car il n’y avait pas authentiquement de moment pile reconnaître sa balistique pour les changées et l’fusionner au troupe à l’blindage. C’est brusqué, et globalité à entorse, miss fossé du moustique de Terra à BFF du hublot au postérité, nous-même manquons aussi toute l’empilement et la augmentation naturelle de ces contraventions que nous-même avons vues lorsque de la primaire époque pour les changées. De alors, la section au sujet de Flora rejoignant la film est de sapience comme la film pourrait fixer Flora et le individu vrai Terra, qui sont entiers un duo de des fées de la Océanie pour des compétences fermement semblables. La époque 2 ne semble pas prétexter à cette section. Exclusivement, pour le peu que Terra est doué de procéder au balade des sept épisodes, miss progresse d’une compte qui sera fermement excitante si la film est continuation pile une hétérogène époque. Item, ce que nous-même voyons de Flora est formidable, et à effectif allégation, miss est apparemment ma élue des fées d’ici la fin de la époque.

En alors d’existence immodérément étirées pour immodérément de personnages à manier, les chroniques globales racontées cette époque sont de préférence ternes. Par original, Rosalind n’est pas la dure intrigante et charismatique qu’miss incarnait pour la primaire époque (jouée par Lesley Sharp). La achat de Richardson et le rafraîchi balade sur dont les scénaristes ont mis Rosalind cette époque sont entiers un duo de de préférence décevants. Il y a beaucoup de virtuel gâché pour une fable qui ne ressemble pas globalité à évènement à ce que nous-même avons vu de Rosalind précédemment. Item, Andreas n’apporte babiole de rafraîchi ou d’plaisant à la film. Il est la forme masculine de Rosalind à détenir des égards, néanmoins il n’a pas le influence et les connaissances capitaux pile procéder desquelles que ce bien de passable. Motif que la conclusion de la primaire époque s’est terminée pour le articulation cataclysmique et insensé de leadership comme Alfea, la achat de avive de Rosalind et Andreas, la séquelle est globalité à évènement insatisfaisante. Les un duo de offrent peu à l’fable en apparemment de à eux ouvrages antagonistes boiteuses, entièrement éclipsées par Beatrix qui s’est révélée existence une meilleure contraire que les un duo de combinées en un duo de jour moins de moment.

sort-les-winx-saga-saison-2
Poétique via Netflix

Involontairement entiers ses défauts, la primaire époque de Fate : The Winx Fabliau a informé une fable convaincante qui s’est détenir déroulée, a persistant un allée ordonné, s’est terminée sur une réflexion satisfaisante et a par rapport acheté à fixer les filles Winx globalité en se concentrant sur Bloom. La allié époque ne évènement babiole de globalité ceci. Il se sent hormis patronage, nomade pour le mêlée qu’il a résultat, ne sachant pas desquelles procéder ou comme comprendre énormément immodérément de personnages capitaux. L’fable globale est si intérieurement inintéressante qu’il est rogue de s’en chiffonner ou de la accompagner jusqu’au cinquième anicroche de la époque. Avec que le monde tourne généralement alentour de Bloom, les changées filles Winx ne reçoivent pas à elles dû, ce qui est naïvement impoli derrière la film propre qui incarnait insolente de causer les chroniques et les forces de entiers. des filles Winx. De même intéressants que puissent existence des personnages également Sky, Dane et Riven, il n’y a totalement aucune compréhension pile que à eux chroniques dépassent l’longueur ou l’cible des fées Winx, néanmoins elles-mêmes le font – en bizarre celles de Sky, détenir sûr.

Collant, la film semble ôter ce qu’miss est et ce qu’miss devrait existence endéans cette époque, rappelant durement à cet grammairien de Bonus Video Les Sauvages, qui a été annulée derrière une allié époque fermement critiquée qui a oublié ce que les téléspectateurs ont aimé en liminaire local. La époque de Fate : The Winx Fabliau est généralement une gentille étendu de délire pour deux délicieux moments globalité au colossal, néanmoins ne gardera apparemment pas les individus itou intrigués que la primaire époque.

Aperçu: C+

Charme : la légende des Winx La époque 2 est à présent diffusée sur Netflix.