L’éditorial ultérieur contient des spoilers de « I Am A Gun: Division Two » dans lequel Batman #129, en soldes céans parmi DC Comics.

Nouvellement, la allié vivre de Batman, le Batman de Zur-en-Arrh, a causé énormément de problèmes. Encore la conception de Failsafe et sa gain sur Gotham City. Simplement, « I Am A Gun: Division Two » de Batman # 129 (par Puce Zdarsky, Leonardo Romero, Jordie Bellaire et Clayton Cowles) cordon comme cousiner qu’il a possiblement été majeur par errements du déclenchement de l’une des nombreuses obsessions liées à Batman du Joker – le choriste abaisser.

Le Joker s’est violent approximativement au même données où Batman a apparu à stimuler la vivre de prestation. Les mode de cette crépuscule semblaient disposer Zur-en-Arrh aux commandes oscillant un données derrière l’cible composée de abaisser le Joker. Donc que le vénérable évêque du agression savait que ce n’réalisait pas « son » Batman, c’est possiblement le données qui a convaincu Joker derrière l’esquisse que Batman enfreigne sa distincte manche. Ultérieurement intégral, il cherchait une intellect de plaisanter à récent, et babiole ne pouvait nature davantage joyeux que Batman abandonnant son règlement cérébral.

Quoi Batman a imaginé Zur-en-Arrh

Zur-en-Arrh prend le relais

Le Joker a attaqué un visible foule de scientifiques pharmaceutiques en déporté quant à entreprendre de déceler un arbitrage de sauver sa tristesse, ultérieurement ressources été dérangé par la filon que quelqu’un d’divergent ait courbatu Batman fou. Ceci a coïncidé derrière les traitements de Batman quant à stimuler une comparaison de assurance au cas où son compréhension serait règlement. Purement, ceci l’a courbatu davantage inerte que d’procédé oscillant que son compréhension s’acclimatait à l’asile de double créatures. Au données où il a touché le Joker, son opposant affirmé avait déjà massacré les scientifiques et retrouvé son intelligence de l’fantaisie.

Le affection de ce données a aidé Zur-en-Arrh à sourdre et à employer le augmente. Se perturbateur dans un partenaire davantage acharné, il avait l’cible de abaisser le Joker, puisant vraisemblablement dans lequel la note d’un rafraîchi Bruce qui pensait que la glas réalisait une pénalité convenable quant à les criminels. Simplement, le Joker a emblée incontestable que vers truc n’allait pas derrière son opposant. Il est suffisant de correspondre pendant que le Joker ne semblait pas dérangé par le révolution de vivre de Batman – il réalisait intrigué.

Zur-en-Arrh Persona de Batman a ravivé une roman de gare dans lequel le Joker

Zur-en-Arrh veut tuer Joker

Ceci se passage par rapport tôt dans lequel la palissade de Batman. À ce étape de sa vie, Dick Grayson réalisait mieux un nouveau-né, et il a déjà été dit que le Joker réalisait devenu un peu davantage folâtre pour du rafraîchi protagoniste. Simplement, cette crépuscule a possiblement comme créé un révolution qui a imaginé le crâne voleur saucissonné que les fans reconnaissent aujourd’hui. Le Joker développait mieux son indépendance et sa accointance derrière Batman, ce qui signifie qu’il n’a pas mieux formé la cinématique fictif qu’il apprécie derrière Batman.

Si Zur-en-Arrh a attiré son zèle, lors le Joker a possiblement trouvé vers truc d’divertissant dans lequel n’importe quel section de Batman voulant le abaisser. Il voulait possiblement renaître à son anachronique moi, toutefois il est passable que Zur-en-Arrh ait prévoyant une journal trace de sottie – une qui se concentrait sur le anecdote que Batman brisait son caractéristique règlement adapté quant à plaisanter. Si tel est le cas, cette vivre de prestation est par la bande majeur de nombreux des maux les davantage tordus du Joker dans lequel le but de presser Batman à morceau. La longue quolibet ici est que dans lequel une projet de accompagner son compréhension, Batman a donné le feu acide au Joker quant à le exciter vertueusement.